mi_pessac

 

État des lieux initial

Les murs en pierres ne sont pas isolés et les murs en briques l’ont été par l’intérieur avec un matériau composé. Le plancher des combles est en lattis, non isolé. Les rampants ont une isolation en laine de verre. Les menuiseries sont en bois simple vitrage et la ventilation est naturelle. Le chauffage est assuré par une vieille chaudière murale au gaz naturel et l’eau chaude par un préparateur au gaz naturel (« chauffe-bain »).

 

Le projet de rénovation énergétique

Le projet de rénovation comprend une extension verticale en ossature bois avec l’ajout de pièces à l’étage, une isolation de toutes les parois y compris du sol et de la toiture et le remplacement des systèmes de chauffage et d’eau sanitaire.

L’isolation des parois de la maison est exclusivement faite avec des matériaux 100 % naturels. Les murs sont isolés par l’extérieur avec de la fibre de bois (à l’exception de la façade sud qui reste en pierres apparentes et isolée par l’intérieur). Le mur donnant sur la véranda reste non isolé. La toiture est renforcée avec de la fibre de lin et de chanvre et des panneaux de fibre de bois. Le sol de la partie ancienne est refait et est isolé avec du liège.
L’ensemble du volume de la maison est chauffé par un poêle à bois installé
au rez-de-chaussée. Pour l’eau chaude sanitaire, le maître d’ouvrage a opté pour un chauffe-eau thermodynamique aéro-solaire.
Les menuiseries sont agrandies pour maximiser les apports solaires et sont remplacées par des doubles-vitrages bois performants. Le système de ventilation est substitué par une VMC hygroréglable.

 

Consommation énergétique

Le gain énergétique estimé, à l’issue des travaux, est de 61 %. Le logement passerait ainsi d’une classe C (avec une consommation énergétique de 143 kWhEP/m².an) à une classe A (avec une consommation énergétique de 56 kWhEP/m².an). Ce gain énergétique pourrait ainsi entraîner une économie financière de 500 € par an.

 

Aspects financiers du projet

• Montant des travaux : 34 645 €
• Montant total des aides : 20 910 € (Bordeaux Métropole, Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), Crédit d’impôt, Prime Rénovation Énergétique (PRE)
• Reste à charge : 13 735 €

 Open

Actualités

+

Agenda
mar 26

Permanence Lormont

26 septembre de 13:30 à 17:00
Lormont
France
mar 26

Permanence Ambarès & Lagrave

26 septembre de 14:00 à 16:15
Ambarès-et-Lagrave
France
mar 26

Permanence Bordeaux

26 septembre de 16:00 à 18:00
Bordeaux
France
mer 27

Permanence Bruges

27 septembre de 14:00 à 17:00
Bruges
France

+

Vidéos

+