Votre logement est équipé d’une chaudière qui vous assure le chauffage ou le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Sachez que son entretien est obligatoire chaque année et doit être réalisé par un professionnel qualifié.

Une chaudière entretenue régulièrement vous garantit un fonctionnement en toute sécurité. De plus, elle a une durée de vie plus longue et subit moins de pannes qu’une chaudière non entretenue. Elle consomme moins de combustible, produit moins de gaz à effet de serre et de polluants.

La visite d’un professionnel est aussi l’occasion d’avoir des conseils personnalisés sur votre système de chauffage, son usage et éventuellement son amélioration.

 

Pour le particulier, quelles obligations ?

Selon le décret du 9 juin 2009, toutes chaudières qu’elles fonctionnent au gaz, au fioul ou au bois, doit faire l’objet d’un entretien tous les ans.

Vous habitez une maison ou un appartement : l’entretien s’effectue à votre initiative et sous votre responsabilité, sauf disposition contraire prévue dans le bail, si vous êtes locataire.

Vous êtes chauffé par une chaudière collective : l’entretien est effectué à l’initiative du propriétaire ou du syndicat des copropriétaires de l’immeuble.

 

Pour le professionnel, quelles obligations ?

La révision de la chaudière doit obligatoirement être effectuée par un spécialiste possédant les qualifications professionnelles prévues par la loi du 5 juillet 1996.

Il vérifie la chaudière et la nettoie au besoin. Il effectue les réglages nécessaires à son bon fonctionnement. Dans le cas où elle n’est pas étanche, il effectue une mesure de monoxyde de carbone, et estime les performances énergétiques et les émissions de polluants.

A l’issue de l’entretien, le professionnel vous fournit les conseils nécessaires pour bien utiliser votre chaudière et vous remet une attestation.

 

Une priorité absolue : la sécurité :

L’entretien annuel obligatoire de la chaudière vise en premier lieu à préserver la sécurité des habitants d’un logement. Un mauvais entretien, associé à un manque d’aération du local de stockage de la chaudière peut, en effet, entraîner une intoxication au monoxyde de carbone. Selon la quantité et la durée d’exposition, ce gaz inodore et incolore peut causer de graves malaises, voire entraîner la mort.

Si vous n’avez pas encore vérifié votre chaudière avant le début de la saison de chauffe, et ne souhaitez risquer de tomber en panne au plein cœur de l’hiver, là où la chaudière fonctionnera à plein régime ; il est encore temps de faire votre entretien de chaudière en ce début d’automne. Alors n’attendez plus …

Pour aller plus loin :

https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/bien-gerer-habitat/lentretien-chaudiere