L’arrêté fixant les nouvelles dispositions de la réglementation thermique dans l’existant « élément par élément » est paru au Journal Officiel. Il entrera en vigueur  au 1er janvier 2018. Cela concerne les bâtiments existants résidentiels ou tertiaires de moins de 1 000 m2 soumis au remplacement d’un élément tel que chaudière, fenêtres, isolants ou encore radiateurs. Certaines associations comme le Cler ou Effinergie trouvent néanmoins cette réforme peu ambitieuse. « Les seuils fixés par le texte ne sont pas assez exigeants, notamment ceux liés au Crédit d’Impôt » explique un porte-parole d’Effinergie.

Pour en savoir plus cliquez ici.

maison économe en énergie - Visuel d'illutration therry - istock

Maison économe en énergie – Visuel d’illustration therry – istock